The Wrong – art numérique, Internet pour seule limite

ARTE Creative
The Wrong_01

L’art numérique est en plein boom ! La plus grande biennale artistique de la planète entre dans sa seconde phase : The Wrong (again) – New Digital Art Biennale, c’est une WWWorld expo barrée, qui se tient du 1er novembre 2015 au 31 janvier 2016 et qui met à l’honneur la crème de la crème de la création numérique. Une seule condition : avoir une connexion Internet !

Ces 25 dernières années, grâce à la Toile, les codes binaires se sont imposés dans le monde entier comme une forme d’expression artistique. L’art numérique existe sous une multitude de formes ! Une diversité sur laquelle se penche The Wrong (again), l’objectif de cette initiative étant de "démocratiser" l’art numérique pour le rendre accessible à tous gratuitement. Les limites du possible sont volontairement repoussées avec pas moins de 500 artistes internationaux, 90 commissaires, 50 pavillons thématiques et un pavillon public - Homeostasis Lab -, ouvert aux contributions pendant toute la durée de la Biennale.

the wrong logo.jpg

Pour David Quiles Guilló, fondateur et chef de projet, il y a longtemps que l’art numérique a trouvé sa place. Il voit dans le hacking le dernier avatar du graffiti et dans l’art numérique une nouvelle forme de street art. Aujourd’hui, c’est un fait que quasiment plus personne ne conteste : l’art dans l’espace virtuel a trouvé sa justification existentielle, tout comme l’art "réel" au musée. Et pourtant, The Wrong (again) ne se décline pas seulement en ligne, mais aussi hors ligne avec des événements IRL ("in real life") et AFK ("away from keyboard") relayés par 40 ambassades dans le monde. Le but ? Toucher non seulement les internautes, mais aussi les proches, voisins et amis, comme l’explique Victoria Vinamaragui, une des commissaires du pavillon Sin Linea. Et pourquoi le virtuel devrait-il nécessairement exclure le réel, ou inversement ? Julia Borges Araña, co-commissaire du pavillon public - Homeostasis Lab -, livre sa vision : "La réalité virtuelle n’existe pas, tout est virtualité réelle."

La liberté, la démocratie et les échanges culturels sont au cœur de la biennale. Dans l’infini du cyberespace, il y a de la place pour tous ! Même pour ceux qui n’ont pas fait l’objet d’une invitation formelle : dans Homeostasis Lab de Guilherme Brandão et Julia Borges Araña, chacun est le bienvenu. Sont acceptées toutes les formes d’art numérique démocratique, autrement dit, "les médias numériques qui réduisent la distance entre les gens tout en générant une nouvelle forme d’art à même de franchir les frontières culturelles." Pour les initiateurs du Lab, Internet est un "métalangage", un outil unique qui permet à l’homme de discuter de "l’hybridité culturelle". 

Ce sont ce genre de frontières - qu'elles soient réelles, socio-culturelles ou virtuelles - qui explosent dans le pavillon WrongGrid - L'art en simulation de Frère Reinert & Ellectra Radikal. Les visiteurs se créent un compte et s'offrent ainsi une ballade immersive dans les "WrongGrid Islands" en 3D. La vie dans le métavers semble légère et libre.

Le concept d’"Internet libre" relève-t-il (encore ?) de l’utopie ? Qu’à cela ne tienne, The Wrong (again) défend corps et âme cette idée en faisant la promotion d’"une jeune avant-garde assoiffée de renouveau." Et ce renouveau, si l’on en croit Julia et Guilherme, s’exprime justement dans les principaux traits du nouvel art numérique : "Le WWWart, c’est l’instantanéité, hic et nunc." Un art qui advient ici et maintenant… accessible en un clic !

Victoria Brauneis

Liens
• Article sur The Creatorsproject VICE: The Wrong 2013  
• David Quiles Guillós: Vimeo et l'art vidéo
• Homeostasis Lab: La liste des artistes, The Wrong 2013
• The Wrong Vimeo: Vidéos sur l'art numérique

Les Top 5 Pavillons:
• Code Nebula
• Sur Triangle
• 0010111000101100
• Crystallized Skins
Glimpsedome - Digital Thought Pavilion

Les Top 10 digital art works:
• Milton Läufer: Codes - Writertools™
• Ilavenil Jayapalan: குளிர்
• Brandon Blommaert: e-e-e-e-e
• Jacques Perconte - I love you
• Brian: Brian Brian Brian
• Guido Segni - desert.Fail/ure
• Mauro Caldas
• The Current Sea: Fascade
• Maximiliano Bellmann: RELOJ
• Andrew Blanton: Celopie

Commentaires (0)

Les plus vues de la semaine