BiTS - Reality GO

BiTS - Reality Go

ARTE Creative

Pokemon Go et sa réalité augmentée nous font-ils perdre le contact avec le réel, ou bien nous obligent-ils à repenser ce que l'on appelle "le réel". Attrapons les morceaux ensemble.

Véritable phénomène qui a pris le monde médiatique par surprise, Pokemon Go a fait de la réalité augmentée une évidence ludique. Derrière les multiples réactions qu'a généré cette appli se dessine la crainte d'une "perte de contact avec le réel". Mais de quel "réel" s'agit-il ? Attrapons tous les morceaux ensemble.

Géographe et spécialiste de la ville numérique, Philippe Gargov dirige un cabinet de conseil en prospective urbaine. Selon lui, Pokemon Go a mis en lumière des frictions déjà existantes dans nos rapports au virtuel et au physique, et notamment en questionnant la symbolique rattachée aux lieux.

À l’époque de Joypad, Grégoire Hellot (alias Greg) fut le premier à tenter d’expliquer l’univers Pokemon aux futurs joueurs français. Selon lui, cette génération de trentenaires a assuré le triomphe de Pokemon Go. Et la réaction à ce phénomène n’est pas sans rappeler l’étrange façon avec laquelle les pocket monsters avaient été présentés au public occidental.

À voir, à lire :

• Comment Pokemon Go peut modifier notre réception de la ville ? Philippe Gargov tente d'y répondre dans ses observations.
• Grande discussion autour du phénomène Pokemon Go. Et si le succès de Pokemon Go avait enfin donné vie nos fantasmes sur la représentation du réel ?
Dans "Hyper-Reality", l'artiste Keiishi Matsuda nous permet une immersion dans une réalité augmentée poussée à son paroxysme. Angoissant ?
 

Commentaires (0)

Les plus vues de la semaine