CHROMATIC SOCIETY - INNER CITY -JOHANNESBURG

Chromatic Society #1 : Johannesburg la ville fantôme

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

L’Afrique du Sud d’aujourd’hui, hantée par l’Apartheid, à travers l’objectif de ses photographes. L’engagement politique contre l’Apartheid hier trouve aujourd’hui un écho dans le travail d'une nouvelle génération. Héritiers de la Struggle Photography, les photographes témoignent avec talent de la société sud-africaine contemporaine. A l'occasion du premier anniversaire de la mort de Nelson Mandela, ARTE diffusent deux documentaires inédits : le premier sur l'histoire de l'Afrique du sud à travers l'objecti de deux grands photographes, le second donnant la parole à des jeunes sud-africains issus de la génération post-apartheid.

Inner City – Johannesburg la ville fantôme
Johannesburg vu par Guy Tillim et Thandile Zwelibanzi

Depuis la fin de l'apartheid, ce qui a le plus profondément changé en Afrique du Sud, c'est le physionomie des villes. Et Johannesburg plus qu'une autre. Cette métropole, avec plus de 4,5 millions d'habitants, est l'une des plus peuplée du monde mais également l'une des plus dangereuses. A partir de 1991, la ville a attiré les plus pauvres (37% de chômeurs) ainsi que des migrants venus de toute l'Afrique à la recherche d'un travail. Depuis 10 ans, les plans de rénovations urbaines se succèdent : "Nous allons faire de cette ville le New-York de l'Afrique" vient d'annoncer son maire - certains quartiers commencent d'ailleurs à être investi par une population arty / branchée - mais que faire du demi-million de personnes qui continuent à vivre illégalement dans ces immeubles à l'abandon ?

guy-tillim-view-of-hillbrow.jpg
View of Hillbrow, looking north from the top of the Mariston Hotel © Guy Tillim

Guy Tillim - série "Jo'burg". Un ensemble de hautes tours sous un ciel menaçant. C’est là, dans ses tours insalubres du quartier d'Hillbrow que nous entraine le photographe. Autrefois quartier blanc résidentiel, aujourd’hui ghetto noir au cœur de la métropole, Hillbrow reste - malgré les tentatives du gouvernement – le quartier le plus dur de Johannesburg. Dans ces tours où a vécu sa grand-mère, Guy Tillim a passé cinq mois à vaincre les réticences des habitants pour parvenir à franchir les portes de certains appartements. Visages épuisés, murs craquelés, espaces rafistolés… les photos de "Jo’burg" donnent à voir cette nouvelle structure de la ville, cette fêlure, ces vies cassées. Peu de couleur pour égayer ce chaos, mais un clair/obscur qui souligne la ruine d'un système. De Ponte City (la tour la plus haute et la plus dangereuse de ce quartier) aux habitants rencontrés dans les rues, long travelling sur un quartier symbole de cette ville !

Chromatic_copyright_thandile_zwelibanzi_.jpg
John Isaac, (04:30 AM) May 2010, Klein Street, Johannesburg © Thandile Zwelibanzi

Thandile Zwelibanzi - série "Still Existences". 20h. Centre ville de Johannesburg. Il fait nuit, les magasins ont fermé depuis longtemps. Profitant de ce temps suspendu - et particulièrement dangereux - des vendeurs à la sauvette envahissent les trottoirs avec leurs étals colorés. Ils haranguent les passagers des taxi-bus, la station est juste là, il y règne un joyeux brouhaha. Le jeune photographe s'approche, interpelle untel, échange une cigarette, des rires fusent. "Johannesburg est un village africain".  Thandile Zwelibanzi a passé des mois avec ces immigrés illégaux, il connaît l'histoire de chacun de ses modèles. Dans ses photos, la précarité des existences, c'est la pauvreté des marchandises qui nous la raconte. Quelques fruits ou sucreries, des cigarettes au détail…Pas grand chose à vendre, ça permet aussi de fuir la police plus rapidement. Portraits fantomatiques de ces réfugiés et de cette économie clandestine qui questionnent les nouvelles démarcations de la société sud-africaine. 

Liens: 
• Guy Tillim (Agence Vu)
"Jo'burg" de Guy Tillim (Editions Filigranes)
• Thandile Zwelibanzi
Interview de Thandile Zwelibanzi

Sur ARTE:

Afrique du Sud, génération post-apartheid
Un film de Stéphanie Lamorré
Mardi, 09 décembre 2014 à 23h10
• Disponible sur ARTE+7

Nelson Mandela - Le réconciliateur
Un film de Clifford Bestall
Samedi, 29 novembre 2014 à 11h35
• Disponible sur ARTE+7

Afrique du Sud, portraits chromatiques
Un film de Nathalie Masduraud et Valérie Urrea
Dimanche 30 novembre 2014 à 17h35
• Disponible sur ARTE+7
Voir et revoir le documentaire en VOD

La série "Nouvelle vue d'Afrique du Sud" à écouter sur Fip (une coproduction Radio France / Axe Sud)

Commentaires (0)

Les plus vues de la semaine