FOUNTAIN : THE TOOL

Fountain #2 : The tool

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

La récolte effectuée, The Wa et Olabo doivent maintenant transformer la matière en outil.

Ces deux alchimistes portent maintenant 30kg de ferraille sur le dos et attendent que le piéton passe au vert pour soulever un problème que le monde de l'art évoque peu : la politesse de la difficulté. L' art est généralement perçu, consommé, dans une position finale, achevée. Le monde applaudit alors au génie, au divin, à l’œuvre d'Art. Les difficultés requises par l'artiste au cours de son entreprise sont rarement, pour ne pas dire jamais, visibles dans le processus. Ici, la problématique s'impose d'elle-même : dans quelle mesure l'humilité de l'artiste peut laisser transparaître sa difficulté à réaliser ? Autrement dit, quel intérêt aurions-nous à exposer la sueur, la complexité, l'usure, la difficulté dans la création ? 

The Wa et Olabo traversent ici les erreurs, le temps qui passe, le cambouis, l'absurdité technique et matérielle, de Berlin à Stockholm, une addition d'inefficacité pour la conception d'un seul outil...qu'ils auraient pu acheter.

Ici "le marteau parle", et la sagesse de ces deux artistes réside en cela : ne pas avoir lu Nietzsche mais malgré tout "philosopher à coup de marteau"...

La beauté, pour ces deux obstinés, n'a véritablement pas de saveur sans labeur.

Commentaires (0)