FOUNTAIN : THE WORK

Fountain #4 : The work

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

Ici le dernier voyage, le  dernier épisode, d’une singulière vertu. Obstinés depuis le départ, The Wa et Olabo accomplissent l’ultime traversée du désert. Ils acheminent enfin le matériel à roulette DIY, loin des moteurs Mad Maxiens, au milieu de cette  terre de sable et de poussière.

Il faut maintenant planter cette tête chercheuse et faire tourner le forage, ces deux nomades s’y attellent dans une danse dadaïste improvisée. Le regard imperturbable des dromadaires pourrait rappeler celui de nos critiques qui valident ceux qui marchent. Ils tournent, tournent,  tournent, et le tournoiement du geste s’épuise dans sa beauté. Il faut atteindre les profondeurs terrestres, sans niveau piézométrique, et trouver la source. Les pantalons de peintures prennent ici une nouvelle dimension dans cet atelier aride, Saharien. Loin du vacarme de la modernité, la corde silencieuse ramène tranquillement son verre d’eau. Le désert des questions sans réponse retrouve alors de sa fraîcheur, de son éternité, et  se ritualisera ici par le claquement des verres, sans oublier l’humour de nos ancêtres. Le filet d'eau devient alors cette petite "fontaine", quelque part dans l'immensité...

Ce n’était pas un documentaire, ni  une enquête, ni un reportage exotique, cette aventure n’était qu’une hypothèse… good work, good life !

Texte de Manu Berk

Lien : 

The Wa

Commentaires (0)