Atelier A. #36 : Jean-Paul Ganem

Jean-Paul Ganem ou "Le jardin des capteurs"

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

Après avoir relevé les empreintes archéologiques, historiques et sociales des lieux qu'il investit, Jean-Paul Ganem métamorphose et colorie avec délicatesse paysages agricoles et urbains.

Formé auprès d'agriculteurs, cet amoureux de la terre mêle éléments naturels et culture et dresse un pont subtil et généreux entre passé, présent et futur. Ses interventions dans le paysage, centrées autour d'une activité humaine préexistante ou contemporaine, surprennent, sensibilisent et émeuvent acteurs et visiteurs de lieux que Ganem invite à reconsidérer. Planté sur le site d'enfouissement des déchets montréalais du quartier Saint-Michel, le Jardin des capteurs dessine une suite de disques divisés en secteurs angulaires composés de plantes et de fleurs bigarrées. La diversité des plantes, annuelles puis vivaces, délivre une poésie inattendue qui rappelle la beauté de l'ancien paysage et souligne dans le même temps l'insanité du site actuel. De même, le Jardin des fissures, planté dans un quartier populaire d'Aubervilliers, remémore l'histoire de la friche industrielle qui occupait autrefois le terrain et aujourd'hui réduite à un ensemble de gravats ; le tracé du jardin se calque sur le plan de l'ancienne usine à savon, et accueille un large choix de plantes qui créent un écosystème inédit. Pour l'artiste, ces jardins éphémères se situent à la croisée de différentes approches de la nature : utilitaire, esthétique, environnementale et sociale. 

Le Grain de l'Histoire

Dans le cadre de l'évènement national Monuments et Imaginaires, le château de Rambouillet présente une installation de Jean-Paul Ganem, qui se concentre essentiellement sur l'activité humaine dans le paysage et sur l'agriculture, en essayant d'introduire l'art là où l'artiste n'a que rarement sa place.


 

Liens :

JP Ganem
• Chateau Rambouillet

 

Commentaires (0)

Les plus vues de la semaine