teaser-flamenco_fr.jpg

Le Flamenco

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

Le flamenco. Voilà une danse qui fait immédiatement naître dans nos cerveaux une image bien précise : celle d'une danseuse à accroche-cœur, bras en l'air, dans une robe satinée à froufrou.

C'est dire si on ne comprend rien à cette danse. D’ailleurs, première nouvelle, le flamenco n'est pas une danse. C'est un art à part entière, pas un vulgaire folklore. Il est même classé Patrimoine Culturel Immateriel de l’Humanité par l’Unesco depuis 2012. Enfin, tout de même, le flamenco comprend une danse, le baile. Mais c’est aussi un chant, le cante, et un accompagnement musical, le toque.

Et tout ça, depuis belle lurette. En réalité, on ne sait pas vraiment quand et comment a été inventé le flamenco. Ce que l’on sait en revanche, c’est que c’est de l’influence des cultures arabes, juives et andalouses du sud de l’Espagne qu’il est né, porté par des populations gitanes venues d’Inde. Un cocktail qui fait du flamenco une danse à forte valeur géopolitique ajoutée. Le flamenco commence à avoir la forme qu’on lui connaît au XVIIIe siècle, et au début du XIXe, on lui donne le nom de “flamenco”. Idem, plusieurs interprétations possibles. L’une d’entre elles serait “paysan errant” et ferait donc écho aux gitans exilés.

Car voilà ce que porte le flamenco : un chant qui crie la tristesse de l’exil, une musique qui appelle à la résistance face à l’oppression, et une danse passionnée. D'ailleurs, pour avoir l’allure d’un danseur de flamenco, il faut se tenir droit et fier, épaules vers l'arrière et torse bombé, tel le pigeon, dit-on parfois (fig. 1). Oui, en Espagne, manifestement, le pigeon n’est pas vu comme un rat volant mais comme un volatile noble et fier.
Let's dance... le flamenco

Mais revenons à cette danse. Bien plus complexe qu’il n’y paraît, elle répond à ses propres codes, sa propre grammaire. Ici, des bases classiques sont inutiles. Ce qu’il faut avant tout, c’est entendre le toque, savoir le décoder.

Alors vous vous doutez bien qu'on ne va pas vous apprendre à danser le flamenco en 2 lignes et 3 images. Mais on peut vous aider à en saisir l'essence à travers quelques mouvements. Ceux des bras, notamment (fig. 2 et 3). Car à la fierté de l’allure se combine la finesse du jeu de bras : coudes relevés, poignets cassés, et grâce jusqu’au bout des doigts.

Traditionnellement, hommes et femmes disposent de répertoires différents. Le zapateo, puissant mouvement de pieds, est à ranger chez les hommes. Il consiste à se mouvoir en décollant alternativement un talon, puis l’autre, et en frappant le sol avec vigueur (fig. 4 et 5).

flamenco-4-5_fr.jpg

Cependant hommes et femmes peuvent s’y essayer : non seulement parce que ce mouvement très caractéristique du flamenco vous permettra de briller dans tous les bars à tapas de France ou d’Allemagne (mais pas trop de Navarre, attention), et en plus, parce que les distinctions de genre sont remises en question depuis les années 70 par ce que l’on appelle le “nouveau” flamenco.

flamenco-6_fr.jpg
 

Ainsi, si vous combinez tous ces mouvements (fig. 6), et veillez à toujours bien garder en vous l’esprit du pigeon (souvenez-vous des fiers services qu’ils ont rendu pendant 14-18), vous pourrez donner l’illusion de vous y connaître en flamenco. Enfin, c’est si vous ne perdez pas votre souffle et votre équilibre avant la fin du toque corto.

La star du nouveau flamenco, Israël Galvan.

Infographie - crédits
Production:  Arnaud Colinart - Ex Nihilo
Rédaction: Emilie Valentin & Florence Platarets
Illustrations: Nicolas Brachet - http://precipites.net/
ARTE France: Alexander Knetig, Sascha Hartmann

Sur ARTE Creative
Dita von Teese - "Belle toute nue"
• Cabaret new Burlesque : "nées pour être nues". Mise en ligne le vendredi 10 octobre

Sur ARTE
"Let's Dance" - Une collection documentaire en trois parties écrite par Florence Platarets et Olivier Lemaire
Coproduction: Arte France, Agat Films & Cie avec la participation d'ARTV, de S.H Channel 8 et de The Arts Channel Sky Network Television Limited New Zealand
• "Let's dance ! (1/3) - C'est le pied" - Dimanche 05 octobre à 22h25
• "Let's dance ! (2/3) - A poil!" - Dimanche 12 octobre à 22h35
• "Let's dance ! (3/3) - Ceci est mon corps" - Dimanche 19 octobre à 22h55
Les films seront disponibles sur ARTE+7, puis en VOD ou DVD 
• Programmation spéciale Danse sur ARTE en octobre 2014
 

Commentaires (0)