Die Idee des Jahres - 5 Biobots

L'idée de l'année : stylo 3D, route solaire et gilet radar

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

ARTE Creative collectionne les idées de l’année. Nous vous présentons chaque mois dix idées décalées, radicales et particulièrement innovantes. Une idée en vidéo, neuf idées sous forme de texte. Nulle chimère ni utopie, mais des œuvres, produits et services tout à fait concrets issus de l’économie de l’art, de la culture et de la création. Et vous pouvez participer : écrivez-nous (#ideedelannee) pour nous dire quelles idées vous ont particulièrement impressionné cette année !

51. "Biobots" une serre interactive connectée

Ah, l’amour de la nature ! Deux étudiants français en design industriel ont mis au point une serre interactive connectée pour que leurs chères plantes vertes se sentent bien. La structure fait penser à un Tupperware transparent relié à une application informatique qui mesure l’humidité et la température interne. Elle calcule la luminosité dont la plante a besoin et apporte les nutriments manquants.  L’objectif revendiqué par les inventeurs n’est pas tant d’augmenter la croissance d’un végétal, mais plutôt d’offrir des conditions idéales à n’importe quelle plante, quel que soit son environnement. Car pour Antoine Berr et Carlos Santana, les plantes ne sont pas un simple élément décoratif mais des êtres vivants. Et ils entendent bien sensibiliser leurs contemporains à ce message grâce à Biobot. Quant à l’interactivité, elle n’a pas été négligée puisque l’appli permet de partager les résultats entre amis.

52. "Phonebloks" : un smartphone conçu comme un jeu de construction – proposé par Nora S. Stampfl, journaliste, futurologue et consultante

"Aujourd’hui, les téléphones mobiles sont conçus de telle sorte qu’il est plus facile de changer d’appareil que de le réparer, même si une seule pièce est défectueuse. C’est évidemment fâcheux pour l’utilisateur, sans même parler de l’accumulation des déchets électroniques. Des smartphones qui accompagneraient plus longtemps leur propriétaire épargneraient les porte-monnaies et l’environnement. Et c’est justement le principe du Phonebloks, ce smartphone modulaire développé par le designer néerlandais Dave Hakken et qui permet de monter son mobile en fonction de ses propres besoins. Les pièces détachées ou « Bloks » s’emboîtent comme des briques de lego. Ceux qui veulent faire de meilleures photos peuvent changer de bloc caméra. Ceux qui ont besoin d’une plus grande capacité de stockage se procureront un bloc mémoire adéquat. Et quand un composant rend l’âme, au lieu de mettre l’appareil au rebut, on change simplement le bloc défectueux. Et voilà comment chacun peut disposer de son smartphone sur mesure : qui sait, ou pourra peut-être même bientôt créer ses propres blocs avec une imprimante 3D !"

53. "Smart trash" : une poubelle intelligente

Encore un objet commode pour la vie de tous les jours ! Minoru Kurata, un ingénieur japonais a mis au point une poubelle intelligente qui se déplace par elle-même pour ramasser les déchets. Voilà le principe : grâce à un capteur, le récipient calcule la position des déchets et envoie les informations à un ordinateur. Ce dernier détermine ensuite le point d’impact du déchet et envoie la poubelle le récupérer en un éclair. Le "smart trash" a été primé au 18ème Japan Media Arts Festival.

54. "Smati Turtle" : une voiture conceptuelle africaine

Les voitures sont des mines d’or ambulantes : elles sont bourrées de métaux précieux et de systèmes réutilisables. Partant de ce constat, l’artiste Melle Smets et le scientifique Joost van Onna ont mis au point un business inédit en expédiant de vieux véhicules européens au Ghana. Près de Kumasi, artisans et ingénieurs démontent manuellement les pièces qui ont de la valeur pour construire un nouveau véhicule à même de répondre aux attentes de la population locale. La "Smati Turtle" est un véhicule solide et mastoc à l’allure reptilienne dont le nom renvoie au "Suame Magazine Automatics Technical Institut", une structure qui dispense des formations aux ouvriers. La Smati Turtle parcourt l’Europe comme ambassadrice de ce projet.

55. "MiniLocca" : pour localiser vos objets perdus

Qui n’a jamais eu du mal à retrouver ses clés, son sac ou son vélo ? Grâce au "MiniLocca", il est maintenant possible de localiser ces objets ! L’inventeur Julian Breitenecker a eu cette idée en vacances, alors qu’il avait soudain perdu de vue son fils ! Et en plus, le MiniLocca est étanche et résiste aux chocs ! 

56. "Eyeronman" : un gilet qui voit pour vous

Cela ressemble à un accessoire sophistiqué pour super-héros. Le "Eyeronman" révolutionne tout simplement l’industrie médicale : c’est un gilet, qui permet aux aveugles et aux malvoyants d’éviter les obstacles. Conçu par l'équipe de "Tactile Navigation Tools", Le vêtement est cousu avec une sorte de radar, semblable au système de navigation pour voiture sans conducteur. Le dispositif vibre à l’approche d’un obstacle et fait signe à son porteur de la bonne direction à prendre, pour éviter la collision. A New York, des médecins, scientifiques et ingénieurs travaillent actuellement sur son développement.

57. LIT 3D Pen : pour dessiner en 3D

Avec ce stylo, la créativité atteint de nouveaux sommets : le LIT 3D Pen est le plus petit ustensile jamais utilisé pour dessiner des figures autoportantes. Un stylo plume en aluminium et qui ne pèse que 40g. Il permet de créer une figure à même le plastique, en le faisant fondre, et se refroidi de lui-même. Le LIT 3D Pen peut être connecté à un ordinateur via un port USB : "la chose la plus difficile pour nous, c’était de limiter le nombre de pièces mécaniques" avoue son concepteur, qui tente actuellement de développer son projet via Kickstarter.

58. SolaRoad : une route à énergie solaire

Voilà un concept non seulement innovant, mais qui permet également d’économiser de l’espace : pour la première fois, une équipe néerlandaise a construit un système de captation solaire qui ne gâche pas le paysage – une route en forme de "voie solaire" qui a été inaugurée en novembre dans la banlieue d’Amsterdam. Pour l’instant, elle ne fait que 70m de long. Elle se compose de modèles individuels, couverts d’une couche protectrice transparente en verre ; sous le verre, des cellules solaires classiques à base de silicium cristallin. L’énergie produite fournirait assez de chauffage et d’électricité à trois maisons pendant un an. Son inventeur travaille actuellement sur le développement à plus grande échelle de ce système. Sa vision : des feux de signalisation, des stations de lavage pour voiture et des lampadaires, tous alimentés en énergie par des SolaRoads.

59. "Kulturbox" : le panier culturel livré chez vous

Le panier de légumes façon AMAP, c’est surfait. Aujourd'hui, vous pouvez acheter votre caisse de musique, littérature, bande dessinée etc. Et ce, directement livrée à la maison. Dans la "Kulturbox", les junkies de la Culture peuvent recevoir chaque semaine un délicat panel de films, de livres, de magazines etc. La sélection est bien entendu un condensé en marge de la culture mainstream. Le but est de promouvoir les auteurs et les labels régionaux pour offrir aux amateurs d'art de toute génération quelque chose d’éclectique. Plus besoin de passer du temps à chercher ces petites perles sur le net.

60. "Pelty" : une bougie haut parleur qui fonctionne à énergie thermique

Brûle, bébé, brûle ! Vos dîners romantiques ne seront plus jamais gâchés par une panne de courant. "Pelty" est une petite chandelle portative munie de haut-parleurs alimentés par Bluetooth. Conçu par un ingénieur italien passionné par le design (Gianluca Gamba), le dispositif fourni jusqu’à cinq heures de musique. L’appareil fonctionne grâce à l’effet Peltier (un phénomène physique de déplacement de la chaleur en cas de courant électrique) d’où il tire son nom. La musique peut alors se jouer sans câbles ni piles, jusqu’à éteindre la bougie.

A lire aussi :
Les idées de l'année 1-10 : carburer au café, Edward Snowden et un blaireau twitteur
Les idées de l'année 11-20 : lampe solaire, insecte-drone et un outil de décision en crowdsourcing3
Les idées de l'année 20-30: robots pour enfants, l'Anthropocène et un logiciel de diagnostic psychiatrique
Les idées de l'année 30-40: un designer de crèmes glacées, une île en plastique et un parapluie à air
Les idées de l'année 40-50: Hoverboard, SMS parfumé et vélo au format sac à dos

Crédits :
Production vidéo : Martin Dunkelmann. Musique : https://soundcloud.com/akia. En coopération avec ZEIT Online.

Commentaires (0)