Die Idee des Jahres - Urban Invention

L'idée de l'année : un jeu de pong au feu rouge, un livre qui filtre l'eau et une appli pour garer sa voiture

Portrait de Martin Dunkelmann
Martin Dunkelmann

ARTE Creative collectionne les idées de l’année. Nous vous présentons chaque mois dix idées décalées, radicales et particulièrement innovantes. Une idée en vidéo, neuf idées sous forme de texte. Nulle chimère ni utopie, mais des œuvres, produits et services tout à fait concrets issus de l’économie de l’art, de la culture et de la création. Et vous pouvez participer : écrivez-nous (#ideedelannee) pour nous dire quelles idées vous ont particulièrement impressionné cette année !

61. "ActiWait" d'Urban Invention

Face à l’ennui, voici "ActiWait", une application mise au point par Amelie Künzler et Sandro Engel (Urban Invention). L’idée, c’est de pouvoir proposer une partie de pong au piéton d’en face quand on attend au feu rouge pour traverser la rue. Il suffit de lancer une session et l’échange dure jusqu’à ce que le feu passe au vert. ActiWait s’adresse aux utilisateurs de tous âges. Comme son nom l’indique, il s’agit de les "activer". "Avec ce jeu, nous voulons briser l’anonymat pour faire naître un peu de chaleur humaine", déclare Amelie Künzler. Qui sait, "ActiWait" pourrait même précipiter le grand comeback du coup de foudre !

62. "Recho"

Partagez vos sons, avec "Recho" ! Sur la Terre entière, avec tout le monde ! Feux d’artifices, poèmes, musiques, jeux d’enfants… ou pourquoi pas un escalier qui grince histoire d’éprouver un frisson comme dans une maison hantée. Et grâce au GPS, les sons enregistrés sont géolocalisés !

63. L’application "Antidate"

Tu es une nana et tu en as marre de tous ces mecs qui te contactent alors qu’ils ne sont vraiment pas à ton goût ? Grâce à "Antidate", tu vas pouvoir les localiser ! Tes coordonnées n’apparaîtront que si tu décides de chatter avec eux. Tu as toutes les cartes en main. Tu fais partie de ces gars qui en ont assez de toujours devoir faire le premier pas ? Sur Antidate, ce sont les filles qui viennent vers toi ! Or, quand une femme fait le premier pas, il y a cinq fois plus de chance qu’un échange ait lieu. Et pour ceux qui ne sont pas portés sur les relations hétéronormées, une version LGBT d’Antidate est annoncée.

64. "Drinkable Book"

Chaque année, plus de 3,4 millions de personnes meurent par manque d’eau potable. La plupart d’entre-elles ne savaient pas distinguer une eau impropre à la consommation. La chimiste Theresa Dankovich de l’Université de Virginie a décidé de s’attaquer à ce fléau avec des chercheurs de l’ONG "Water is Life". Ensemble, ils ont mis au point le "Drinkable Book" (le livre à boire). Imprimé sur du papier filtre, il purifie l’eau des bactéries dangereuses. Une page donne de l’eau potable pendant 30 jours. L’ouvrage permet à une personne d’avoir de l’eau potable pendant 4 ans. Et en plus, ce livre contient des conseils d’hygiène. Pour que plus d’exemplaires soient imprimés, il suffit de faire un don.

65. "Product Hunt"

"Product Hunt", c’est THE site pour tous ceux qui ne peuvent pas se passer des dernières innovations. Fondé en novembre 2013, "Product Hunt" présente et évalue chaque jour dix produits inédits (applications, accessoires, etc.). Depuis 2014, les internautes peuvent même faire des suggestions.

66. "Depression Quest" – proposé par Anne Pohl, journaliste et fondatrice de feminismus101.de

"En 2013, Zoe Quinn publiait la première version gratuite de son visual novel "Depression Quest". Lors de sa parution en 2014 sur la plate-forme Steam, ce jeu a été acclamé pour la finesse avec laquelle il traite les états dépressifs et pour son atmosphère profonde et touchante portée par un sens certain du minimalisme. Mais l’accueil positif dont a bénéficié Depression Quest est également à l’origine du "GamerGate", une campagne de harcèlement sans précédent jouant sur la théorie du complot dans le but d’évincer du monde des gamers les créatrices et les journalistes de sexe féminin. Zoe Quinn, une des principales victimes, incarne par ailleurs une nouvelle tendance dans le jeu vidéo que rien ne saurait arrêter. Les jeux vidéo ne cessent de se diversifier, à l’image de leurs groupes cibles et de leurs protagonistes. Les titres indépendants ont de plus en plus de poids grâce au crowdsourcing et à des projets comme "Patreon". Il n’est même plus nécessaire de connaître les rudiments de la programmation : des outils comme "Twine" et "RPG Maker" permettent à tous de créer des jeux pour tous".

67. "Valeo Park4U"

Bye bye les manœuvres hasardeuses en ville ! A l’avenir, la plupart des activités fastidieuses se feront comme un jeu d’enfant grâce aux smartphones. La société Valeo a mis au point une application iOS/Android qui permet de garer l’automobiliste en faisant son créneau à sa place. Et non, ce n’est pas de la magie, c’est juste un peu de technique !

68. "Random Darknet Shopper"

Sur le darknet, ces réseaux apparemment invisibles, on trouve tous ceux qui veulent échapper à la surveillance et ne pas laisser de trace… peu importe leur motivation. Deux artistes suisses ont exploré cet univers dont ils ont exhumé des trouvailles insolites. Dix pilules d’ecstasy, des clés de pompier et une carte de crédit… ce ne sont là que quelques exemples parmi les trésors acquis par les "Random Darknet Shoppers" grâce à un budget de 100 dollars en "Bitcoins", la monnaie en usage sur ce marché noir. "Ce qui nous a intéressé, c’est la manière dont la confiance fonctionne dans ces réseaux", expliquent Domago Smoljo et Carmen Weisskopf. Certes, le darknet est une plaque tournante pour les substances et produits illégaux, mais de l’avis des artistes, ces réseaux sont aussi les derniers garants de la sphère privée. La Kunsthalle Saint-Gall présente un choix de trouvailles faites sur le darknet. Un reportage sur l'exposition est visible sur le site d'ARTE Info.

69. "Hdmyboy"

Pimp your gameboy ! Un rêve devient réalité pour tous les enfants des années 1990 ! Les Néo-zélandais Zane Amiralis et Joshua de Haan vont conçu le "hdmyboy" avec lequel un bon vieux Gameboy se connecte à un écran HD. Au lieu d’étirer l’image ou de générer des bandes noires, ce gadget redessine l'image. A la clé, une résolution full HD en 1080p. Bien décidé à passer à une production en série, le duo collecte actuellement des fonds sur Kickstarter. Un petit pas pour l’humanité, mais un grand pas pour Mario et Luigi !

70. "I know where your cat lives"

Près d’un million de photos marquées du tag « cat » circulent actuellement sur la Toile. Et chaque jour, d’autres viennent s’ajouter. "I Know Where Your Cat Lives" est une expérience de datavisualisation qui localise les chats et les met en scène sur une carte géante. Le projet entend faire prendre conscience aux utilisateurs de l’incroyable quantité de données hébergées sur Internet – et leur montrer combien il est facile pour les entreprises de mettre la main sur nos données personnelles.

A lire aussi :
Les idées de l'année 1-10 : carburer au café, Edward Snowden et un blaireau twitteur
Les idées de l'année 11-20 : lampe solaire, insecte-drone et un outil de décision en crowdsourcing3
Les idées de l'année 20-30: robots pour enfants, l'Anthropocène et un logiciel de diagnostic psychiatrique
Les idées de l'année 30-40: un designer de crèmes glacées, une île en plastique et un parapluie à air
Les idées de l'année 40-50: Hoverboard, SMS parfumé et vélo au format sac à dos
Les idées de l'année 50-60: stylo 3D, route solaire et gilet radar

Crédits :
Production vidéo : Martin Dunkelmann. Musique : https://soundcloud.com/akia. En coopération avec ZEIT Online.

Commentaires (0)

Les plus vues de la semaine