visuel.jpg

Re-action en chaine

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

Dans le film de Quentin Tarantino The Hateful Eight, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Major Marquis Warren n’est pas incognito quand il maltraite le fils de Sandy Smithers dans la neige.
Il est épié malgré lui par toute une pléiade de personnages du cinéma américain, allant du vénal Carl de Fargo à James Bond, en passant par Luke Skywalker et le revenant Leonardo DiCaprio.
 

Ces derniers, qu’ils soient médusés ou amusés, apportent une nouvelle dimension à cette scène. Le malheureux otage de Samuel L. Jackson n’est plus le seul à ne pas pouvoir prononcer un mot… 
En dirigeant les regards vers un écran ou une même direction, l’équipe de Funny or Die crée l’illusion d’une même unité de lieu ou de temps.

Ce n’est pas la première fois qu’elle fait réagir des acteurs de différents films à une même vidéo ou une même action. Il y a quelques mois, tout Hollywood se faisait plaisir en regardant la bande annonce de Star Wars, en s’inspirant des diverses vidéos de réactions au trailer qui ont circuler sur la toile. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à exceller dans cet exercice. Grâce à l’Islandais Oskar Arnarson, Matthew McConaughey, le héros d’Interstellar, est submergé par les émotions devant cette même bande annonce.
Les studios Disney, eux, n’ont pas hésité à mixer deux de leurs productions afin que les personnages de Vice et Versa réagissent eux aussi au retour de l’Empire Galactique.



Star Wars VII n’est pas le seul film qui a fait réagir les internautes. Suite à l’énorme déception causée par l’annonce du prochain Ghostbusters (la bande annonce du film de Paul Feig a obtenu un record de pouces rouges sur la plateforme YouTube), Darren Wallace a décidé de montrer le mécontentement du Stay Puft Marshmallow Man devant son écran.

De son côté, Hank, le flic trompé de la série Breaking Bad, ne sait plus quoi dire devant la prestation de Miley Cyrus lors des MTV Video Music Awards 2013. Le capitaine Kirk a pour sa part, via l’écran de contrôle de l’USS Enterprise, pu rencontrer Edouard Khil et son trololo, ainsi que le Nyan Cat, ce qui l’a laissé pantois.

Qu'il s'agisse d'un habile montage ou d'une incrustation judicieuse, voir les réactions des personnages de la pop culture sur des sujets qui n’ont rien à voir avec leur univers est vrai régal. Le spectateur se croit alors dans une version d’Inception dans laquelle il réagit lui-même aux réactons des autres...

Mickaël Laplaud

Commentaires (0)

Les plus vues de la semaine