Chimères Orchestra - Shadok

Shadok Hors les murs #5 : Chimères Orchestra, les robots-percussions envahissent le Shadok !

Portrait de 128db
128 db

Un nouveau lieu dédié aux cultures numériques a ouvert ses portes à Strasbourg en avril 2015. Le Shadok, fabrique du numérique, propose déjà depuis 2014 une programmation hors les murs. ARTE Creative vous a présenté cinq "coups de coeur" issus de la programmation " Hors les murs" du Shadok. Voici le cinquième et dernier épisode "Chimères Orchestra", une performance avec des robots percusifs qui envahissent l'espace public proposée par Jérôme Abel lors du week-end d'ouverture du Shadok les 10 et 11 avril.

Les robots ont la forme d’insectes, de créatures hybrides échappées d’un zoo, qui envahissent soudain le territoire de l’homme. Les chimères forment une tribu musicale, leurs pattes tapent sur le support pour créer des rythmes, matière contre matière, comme une réponse aux rythmes de la ville, aux activités humaines. La programmation musicale repose sur l’écriture de rythmes évolutifs. Avec l’aide de règles simples, du chaos à l’harmonie, les pattes bougent, frappent ensemble ou non, en suivant différents mouvements : tribal, répétitif, désordonné. Le spectateur déambule dans cet espace modifié, entouré de chimères fixées en hauteur. Il peut interagir avec elles en imitant leur geste : taper sur le support. Car le support inerte, impersonnel et fonctionnel devient un instrument potentiel, il fait parti du jeu. L’espace urbain, et par extension la ville elle-même font partis du jeu. La ville est à modeler.
Le projet a été initié par Jérôme Abel en 2011 et est porté depuis 2014 par l’association Reso-nance numérique.

Liens
L'association Réso-nance numérique
Le site du Shadok
La série est réalisée par 128db

Commentaires (0)