THE ART GEEKS 2013 # 10 - Skintimacy THE ART GEEKS 2013 # 10 - Skintimacy THE ART GEEKS 2013 # 10 - Skintimacy

Skintimacy, entre perception et intimité

Portrait de Martin Dunkelmann
Martin Dunkelmann

Explorer l'intime grâce à la technologie, faire parler les corps en interaction, se frotter à l'homme augmenté c'est ce que fomente dans les labos de l'université de Berlin le jeune chercheur Alexander Müller-Rakow! Son projet s'appelle "Skintimacy" - et il touche des zones sensibles... au-delà de l'épiderme.

Générer des sons grâce à ses mouvements est dorénavant possible grâce à Alexander Müller-Rakow. "Skintimacy" utilise la peau comme interface et permet grâce à un capteur d'envoyer des commandes à un ordinateur. Tout a commencé avec le son, aujourd'hui de nouvelles applications voient le jour. Skintimacy est un projet open source et des kits peuvent être commandés en ligne. Pour améliorer son programme Alexander Müller-Rakow l'a mis à disposition d'artistes et de hackers d'horizons divers. En s'appropriant le programme, ces nouveaux utilisateurs expérimentent le champ des possibles. On peut par exemple prendre une photo en se touchant, ou naviguer dans une nappe sonore. Une application mise au point avec une troupe de danse berlinoise accompagnée par l'artiste sonore Oscar Palou Ribó. N’oubliez pas, il n’y a aucune interaction avec un écran, uniquement avec un autre individu. Skintimacy est intime, intimiste? Pour l'actionner il faut se rapprocher... parfois trop?

Liens
Skintimacy
Design Research Lab
Oscar Palou

Musique
Akia