Atelier A - Thomas Tronel-Gauthier

L'atelier A : Thomas Tronel-Gauthier

Atelier A

Paysage-fossile, The Last Piece of Wasteland, série de sculptures réalisée in situ, absorbe et traduit la manifestation naturelle et éphémère de la marée basse en mer du Nord. Dessinée directement sur la plage, cette œuvre de Thomas Tronel-Gauthier convoque le rapport de l’homme avec la Nature, de la matière avec l’imaginaire. Déplacement géographique et géologique entre onirisme et expérimentation, cette mer « hors d’elle-même » se révèle comme une montée des eaux pétrifiées, une désertification poétisée.

Au gré de ces voyages, de ses déplacements et ses recherches, Thomas Tronel-Gauthier investit l’espace naturel et ses mystères par des gestes simples et primordiaux.

Alliant un travail de peintre et de sculpteur, il explore le monde des matériaux tel un alchimiste afin de traduire la beauté sensible et ambiguë des éléments tant naturels qu’artificiels. En intervenant dans le paysage afin d’expérimenter un ailleurs, celui des matières hybrides et de leur métissage, Thomas Tronel-Gauthier affirme ce passage ambivalent entre l’état naturel des choses et leur état domestique. Faites de turbulences sensorielles, ses œuvres sont une infiltration poétique et amusée dans les données intrinsèques et les potentialités du matériau.

Cherchant le point d’équilibre entre l’aléa du processus naturel et le geste très chorégraphié qui le contraint, Thomas Tronel-Gauthier confirme, de série en série, une conscience environnementale qui interroge les notions de contrôle, de contingence et de métamorphose.

Exposition :

Liens :

Commentaires (0)

Les plus vues de la semaine