Un été avec les kids de Larry Clark (1),

Un été avec les kids de Larry Clark (1/8)

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

Cet été, le réalisateur Larry Clark tourne "The Smell of Us" à Paris. Thomas Kimmerlin livre pour ARTE Creative, quasi en temps réel, un film par semaine. Une autre porte d'entrée dans l'univers des quatre protagonistes principaux du long métrage : Théo, Hugo, Diane et Lukas et celui du scénariste S.C.R.I.B.E., un jeune poète nantais.

Commentaire de S.C.R.I.B.E. pour ARTE Creative :

"Où se trouve la limite entre le personnage et l'être de chair ? Un soir, ils sont apparus chez S.C.R.I.B.E. comme s'ils y étaient nés. On vit d'abord Lukas qui semblait danser sur un lit de néon. Au sommet de sa tête renversée, les paupières s'entrouvraient et le bleu élimé de ses yeux venait clapoter en rythme. Il était impérial. Il était doux et électrique. Il était sauvage. Comment prétendre alors l'avoir choisi, les avoir tous choisis ? Des longs échanges, allongés sur la moquette, en dessinant dans la fumée des clopes avec Hugo, aux petits silences sensuels qui enveloppent Diane quand elle danse, ils se sont imposés. Quel autre choix pour Pacman que Théo et sa voix comme un vieux tigre qui chante ? Le parcours en dents de scie de "The Smell of Us", où se heurtent et s'écoutent tant de personnalités contraires, de l'inadapté social qui parle en araméen, à l'explorateur résolu des entrailles qui pourrissent sous la ville, et bien ce parcours ressemble plus à la vie qu'aucun de ceux que nous avons pu emprunter auparavant."

Commentaires (0)