Humour

PIGEONS ET DRAGONS (LES 3 CHEVALIERS) (2)

Pigeons & dragons (2/30) - Le pot de départ

Envoyés par le Conteur-Ménestrel Rayan explorer les territoires inconnus, nos chevaliers tombent sur un os : le Gardien de la Herse ne veut pas les laisser sortir du Royaume. Il est furieux de ne...

Nanaroscope ! (10/10)

Nanaroscope ! (10/10) - Dude Bro Party Massacre III

Réaliser volontairement un nanar, peut vous projeter dans une mise en abîme sans fond !

Nanaroscope ! (9/10)

Nanaroscope ! (9/10) - Who Killed Captain Alex?

Un blockbuster à... 200 $, bienvenue à Wakaliwood, l'industrie naissante du cinéma ougandais.

Nanaroscope ! (8/10)

Nanaroscope ! (8/10) - House of the Dead

Effets visuels ratés, mauvaise histoire, critiqué de toute part, Uwe Boll affronte ses détracteurs et c'est sur le ring qu'il règle ses comptes.

Nanaroscope ! (7/10)

Nanaroscope ! (7/10) - Le ricain

l'Amour chez les poids-lourds ou l'Arrière Train sifflera trois fois, Jean-Marie Pallardy aurait pu travailler chez Libé, il a préféré faire des films, on l'en remercie.

Nanaroscope ! (6/10)

Nanaroscope ! (6/10) – Clash of the Ninja

Déluges de films ninjas à la sauce Hollywood, fabriqués à Hong-Kong et consommés dans le monde. Fans de cinéma du réel, passez votre chemin.

Nanaroscope ! (5/10)

Nanaroscope ! (5/10) - Clones of Bruce Lee

Bruce Lee est mort, vive Bruce Ly ! Et Bruce Lay. Et Bruce Thai. Et même la version bretonne, Bruce Le...

Nanaroscope ! (4/10)

Nanaroscope ! (4/10) - Terror of Tiny Town

Dans ce western, pas de portes de saloon qui claquent, car tous les acteurs sont des nains et le décor n'a pas été adapté pour un sou.

Nanaroscope ! (3/10)

Nanaroscope ! (3/10) - Le Lac des morts-vivants

Le lac des morts vivants. Un film qui semble tout droit jaillir d'un brainstorming de lendemain de soirée : des zombies, des nazis et... l'Oise des années 80.

Nanaroscope ! (2/10)

Nanaroscope ! (2/10) – Terreur cannibale

Des films si mauvais qu'ils en deviennent culte ! Aujourd'hui : Terreur cannibale. Pas de décor, pas de scénario, pas de problèmes pour Eurociné !

Pages