Identifiant Scald invalide.

Icarus, s'approcher au plus près de la boule de feu nucléaire

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

Lors de l'édition 2013 du festival OFFF à Barcelone, ARTE Creative et OFFF ont lancé un appel à projet pour la création d'une oeuvre numérique. C'est César Pesquera, réalisateur espagnol qui a remporté le prix pour son projet d'animation documentaire "Icarus". Un an plus tard, le projet est devenu un film qu'ARTE Creative vous présente aujourd'hui.

Le film
"Icarus" est un court métrage documentaire d’animation, construit autour de la voix de George Yoshitake, dernier survivant du groupe de cameramen qui, entre 1945 et 1962, filmèrent les essais nucléaires effectuées par l’armée américaine dans le désert du Nevada et dans l’océan Pacifique.

C’est un film sur la fascination du regard, la pulsion dévorante de la capture d’images qui est l’essence même du travail d'un cinéaste. Les cameramen qui ont filmé ces explosions atomiques incarnent parfaitement le désir impulsif de fixer un événement sur la pellicule quelles qu'en soient les conséquences, allant jusqu’à risquer leur vie pour immortaliser un moment précis.

Ce film parle également du risque d’aller trop loin ou de s'approcher trop près, à l’image d’Icare, qui finit par se brûler les ailes en voulant atteindre le soleil. Un soleil que l’on retrouve sur le drapeau du Japon, pays d’origine de George Yoshitake. Celui-ci a perdu plusieurs de ses proches à Hiroshima, Nagasaki mais aussi Fukishima, théâtre d’une nouvelle catastrophe il y a maintenant trois ans.

César Pesquera, en collaboration avec le studio barcelonais Physalia, a créé un élément en 3D à mi-chemin entre bulle, larve et coulée de lave, qui grandit et évolue le long du film, suivant les paramètres présents dans la voix de George Yoshitake.

Le réalisateur, César Pesquera
César Pesquera est cinéaste et artiste plasticien. Son travail, entremêlant le langage du cinéma et celui des arts visuels, est sans cesse en quête de nouvelles structures narratives, ainsi que d’une expérience cinématographique capable de refléter l’influence de certains états, environnements liminaux ou espaces transitoires sur notre perception du temps, du désir et de l’identité. Il a remporté le deuxième prix dans la catégorie art vidéo au Young Directors Award de Cannes en 2013. La même année, son projet "Icarus" a obtenu une bourse au festival OFFF de Barcelone pour être ensuite coproduit par ARTE Creative et Story: We produce.
 
Son travail, diffusé dans le monde entier, a été présenté dans divers festivals et événements internationaux, notamment : OFFF, Nova, Art Beijing, BAC!, Loop Festival, les Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid, Art Futura, Resfest, Optronica, Sonar et Dotmov.

Il a également exposé ses œuvres dans de nombreux musées – AMOADA (Austin, États-Unis), ZKM (Karlsruhe, Allemagne), le Centre Georges Pompidou (Paris), le DA2 (Salamanque, Espagne) – et dans des galeries telles que la Ras Gallery (Barcelona, Espagne), Resistor (Toronto, Canada) ou Lighthouse (Brighton, Royaume-Uni).

Le producteur, Story: We produce.
Story: We produce est une société de production publicitaire de portée internationale, avec des bureaux à Barcelone et à Mexico. Story: est également impliquée dans des projets non publicitaires : contenu télévisuel, événements culturels et artistiques et autres productions de forme narrative. Son ambition première : transformer sans cesse les espaces collaboratifs où naissent publicités et séries télévisées, cinéma, art vidéo et autres medias.

Liens
César Pesquera 
Story: We produce
Le teaser de Atomic Filmaker 

Le festival
Offf Barcelona
les 15, 16 et 17 mai 2014

 

Bam! OFFF 2014 Teaser! from OFFF, let's feed the future on Vimeo.