thomas sauvin.jpg

La deuxième vie de neuf clichés chinois. Un projet de Thomas Sauvin et Cari Vander Yacht

Portrait de st-creative@arte.tv
ARTE Creative

Thomas Sauvin est collectionneur. Il recycle en Chine des négatifs destinés à la destruction. Pour le projet "Réanimation" il a fait appel à la graphiste Cari Vander Yacht, qui a animé une sélection de neuf photos.

Depuis Mai 2009, le collectionneur français Thomas Sauvin récupère inlassablement auprès d’un recycleur de nitrate d’argent des centaines de milliers de négatifs destinés à la destruction, dans une zone de recyclage située au nord de Beijing. Ce fonds de plus d’un demi-million de photos anonymes, "Beijing Silvermine", révèle la Chine des années fastes (1985-2005), une Chine qui s’enrichit, qui s’ouvre à l’occident, qui s’amuse parfois.

Pour le projet "Réanimation", la graphiste américaine Cari Vander Yacht s’est vu confiée une sélection d’une centaine de photos inédites en vue de créer huit brèves animations mêlant humour et poésie, réanimant ainsi des souvenirs sans doute oubliés et destinés à une mort certaine. « Je pense que, par-dessus tout, Thomas et moi voulions faire émerger une narration de ces images. En passant ces photos en revue, je cherchais donc à déceler une histoire enfouie. C’est ce qu’il y a de fantastique avec les photos trouvées, on peut rêver les vies de ces inconnus, imaginer ce qu’ils faisaient, pensaient, leur relation avec le photographe... J’ai généralement fais naitre des scénarios plutôt surréalistes, préférant déjouer la réalité, c’est plus amusant. »

Documentaire d'Emiland Guillerme sur "Beijing Silvermine"

A voir aussi sur ARTE Creative:
"Le miroir de Liu Bolin" portrait de l’artiste chinois réalisé lors d’une de ses photo-performances à Paris

Liens
Cary Vander Yacht
Thomas Sauvin sur Facebook
Thomas Sauvin Silvermine Albums

Sur ARTE
• Dimanche 17 novembre, à 16h20: "La Chine dans l'objectif"
• Tous les dimanches à 12h30, du 3 novembre au 8 décembre,
6 films inédits de la collection PHOTO

Commentaires (0)