A propos de Le CyKlop

Suivi par : 1 person
Le CyKlop installe dans les rues des villes son personnage à l'oeil unique, en référence aux créatures fantastiques de la mythologie grecque. Il s'inspire des archétypes de l'art populaire, de la BD, du manga, des toys... Son personnage emprunte autant au monde des jouets (Lego, Playmobil...) qu'à l'Art africain, au règne animal ou aux mythologies populaires... En marge des panneaux de signalétique ou de publicité dont la ville est saturée, il s'inscrit dans l'espace public de manière originale, gratuite et universelle au détour d'une rue, d'un parc ou d'un monument... Le public est toujours conquis, sans distinction d'âge ou de classe sociale. Un projet invasif, où la multiplicité dans l'espace urbain de ces personnages/jouets, génère une nouvelle minorité à laquelle chacun peut s'identifier. Le CyKlop se réapproprie l?espace public et porte ainsi un regard ludique sur notre société. C'est pour moi une façon d'interpeller les gens sur la manière dont ils vivent leur ville, comment ils appréhendent l'espace urbain. Nos cités sont polluées de signes, mais dénuées d'art visuel. La fantaisie n'a pas sa place face aux enseignes, à la publicité ou à la signalétique : j'essaie de réintégrer un peu de cette fantaisie dans la ville. C'est aussi important de voir les gens sourire et discuter au contact de mon travail.

A propos de Le CyKlop

Suivi par : 1 person
Le CyKlop installe dans les rues des villes son personnage à l'oeil unique, en référence aux créatures fantastiques de la mythologie grecque. Il s'inspire des archétypes de l'art populaire, de la BD, du manga, des toys... Son personnage emprunte autant au monde des jouets (Lego, Playmobil...) qu'à l'Art africain, au règne animal ou aux mythologies populaires... En marge des panneaux de signalétique ou de publicité dont la ville est saturée, il s'inscrit dans l'espace public de manière originale, gratuite et universelle au détour d'une rue, d'un parc ou d'un monument... Le public est toujours conquis, sans distinction d'âge ou de classe sociale. Un projet invasif, où la multiplicité dans l'espace urbain de ces personnages/jouets, génère une nouvelle minorité à laquelle chacun peut s'identifier. Le CyKlop se réapproprie l?espace public et porte ainsi un regard ludique sur notre société. C'est pour moi une façon d'interpeller les gens sur la manière dont ils vivent leur ville, comment ils appréhendent l'espace urbain. Nos cités sont polluées de signes, mais dénuées d'art visuel. La fantaisie n'a pas sa place face aux enseignes, à la publicité ou à la signalétique : j'essaie de réintégrer un peu de cette fantaisie dans la ville. C'est aussi important de voir les gens sourire et discuter au contact de mon travail.

Intérêts

Favoris0
Abonnement0
Erreur : veuillez vérifier vos informations saisies.
Supprimer mon compte

Gestion de compte

Modifier le mot de passe Renouveler le mot de passe

Connexion via les réseaux sociaux

Mon profil

Ma newsletter & mes alertes

Enregistré
Erreur, veuillez réessayer plus tard

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre compte ?
Cette action sera définitive. Toutes vos données seront supprimées.

*
Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès aux données traitées et vous pouvez en obtenir la rectification ou exercer votre droit d'opposition. Pour cela, contactez le service téléspectateurs ou envoyez un mail à notre Correspondant Informatique et Libertés
*

Vous n'avez pas reçu l'e-mail de confirmation ?